Regard scientifique sur l’éjaculation féminine

L’éjaculation féminine est un sujet très controversé dans le milieu de la recherche sexologique étant donné les diverses découvertes scientifiques qui s’opposent. Voici donc un aperçu de différentes théories.

Point G
Selon Wimpissinger (2009), l’éjaculation féminine se produirait, chez certaines femmes, pas toutes, à la suite d’une stimulation intense du point G.

Le point G a été nommé en l’honneur de Grafenberg, celui qui s’est intéressé à la région qui une fois stimulée, produisait une réaction orgasmique intense.

Lire la suite